Guadeloupe

Il serait temps de déposer une loi qui encadre les prix des billets pour les résidents des « outremers »


« Dans l’état actuel, on ne sait pas faire voler des avions remplis seulement au deux tiers en étant profitable. Soit l’avion peut voler et on gagne un tout petit peu d’argent sur le vol, soit il ne peut pas voler… ou alors on augmente le prix des billets et c’est au minimum de 50%, ce n’est pas rien« , a encore déclaré hier à BFMTV Alexandre de Juniac, président de l’Association internationale du transport aérien (IATA) et ex-PDG d’Air France-KLM. « Cela fait 30 ans que le secteur se bat pour être ouvert au plus grand nombre et pour ne pas être réservé à quelques privilégiés, assure Alexandre de Juniac. Et il y parvient plutôt bien. Si on devait augmenter nos prix, ce serait un recul considérable« , a-t-il rappelé.

La menace est assez claire. Si le politique ne prend pas la main sur ces tarifs on va devoir payer un passage 50% plus cher. Pour un billet à 1000€ ça donnera 1500€ par personne. Et pour la petite famille de 4 personnes : 6000€ pour aller voir la famille aux Antilles ou les cousins de Bagneux. Six mille euros. Pour un service aléatoire et une fouille au corps.

On attend ou on se bouge avant ?

Lire l’article sur Air Journal : https://www.air-journal.fr/2020-05-03-la-distanciation-sociale-a-bord-ferait-augmenter-le-prix-du-billet-dau-moins-50-5219938.html

Lire aussi :